Pourquoi investir dans l'immobilier à New York ?

Par Annie Newman

New York est l'une des villes les plus attrayantes au monde et attire l'attention mondiale depuis le début de son histoire. Ce n'est pas seulement un endroit passionnant dans lequel vivre, mais aussi une capitale mondiale à bien des égards. New York City accueille les principales institutions financières, une multitude de quartiers culturels de renommée mondiale, le siège des Nations Unies et comporte plus d'habitants par pied carré que la plupart des villes du pays. Le prix de l'immobilier à New York est élevé en raison du statut convoité de la ville, une des plus grandes régions métropolitaines du monde. La ville de New York se compose des 5 arrondissements suivants : Manhattan, Brooklyn, Queens, Staten Island et le Bronx. Ils offrent tous des maisons, des condos, des lofts et des appartements uniques dont la valeur ne fait qu'augmenter avec le temps et qui peuvent satisfaire un large éventail de besoins et de styles de vie.

Le marché immobilier de New York

Les appartements à New York sont très demandés et quel que soit le prix, la plupart des acheteurs sont limités aux mêmes offres, soit une petite poignée de logements disponibles à la vente à la fois. Un charmant quartier de Manhattan nommé Chelsea, a récemment attiré des centaines de personnes lors d'une journée portes ouvertes d'un appartement de deux chambres, où la file d'attente atteignait près de 30 minutes d'attente. Peu de villes sur terre peuvent se vanter d'un tel phénomène. Choisir un appartements à la vente à New York est souvent difficile tant il existe de nombreux quartiers et arrondissements qui offrent des espaces de vie exclusifs. Il est important de faire les bonnes recherches avant d'investir dans un condo de luxe à New York ou tout type de logement car chaque zone a son propre caractère. De nombreuses résidences plus anciennes offrent de hauts plafonds, de grands halls d'entrée, des éléments décoratifs, des planchers de bois franc et un charme historique. Les constructions les plus récentes offrent de plus petits espaces et se trouvent généralement dans de très hauts immeubles, mais comportent des avantages plus modernes que les constructions d'avant-guerre. Certains logements à vendre à New York sont plus chers mais sont construits dans des zones plus calmes, donnant la sensation de vivre en banlieue. Les penthouses new-yorkais à vendre offrent des vues à couper le souffle sur les toits de Manhattan. Il est possible de passer des journées entières à visiter les centres artistiques et culturels et les musées de la ville et le style de vie trépidant New Yorkais ravira tous ceux qui recherchent une expérience enrichissante.

Les quartiers de New York

L'Upper East Side à New York est connu pour ses maisons, ses restaurants et ses boutiques tendance et haut de gamme. Une partie de Central Park et de nombreux musées entourent la zone qui peut être remplie de touristes toute l'année. L'achat ou la location d'un appartement dans l'Upper East Side est une source de fierté pour de nombreux résidents.

Chelsea est un quartier de Manhattan assez central et qui compte de nombreuses maisons mitoyennes et d'immeubles de faible hauteur qui rendent le quartier plus chaleureux que les gratte-ciel des autres quartiers. De nombreuses anciennes usines ont été transformées en galeries d'art, en condos et en espaces de vie haut de gamme à la mode. Il est principalement résidentiel et ne reflète pas les quartiers les plus animés du quartier financier. Chelsea a beaucoup d'histoire et d'anciennes maisons restaurées. SoHo à New York est un autre quartier chic qui comprend de nombreux magasins indépendants, des boutiques haut de gamme et des maisons élégantes. On peut y trouver une vie nocturne animée, attirant tous types d'artistes et de vendeurs.

Les appartements à SoHo à New York sont bien situés et offrent à la fois des styles d'architecture historiques ainsi que des constructions modernes haut de gamme. TriBeCa est un quartier très cher de Manhattan qui offre un look de banlieue avec des rues pavées et des résidences de plusieurs millions de dollars. Il y règne une ambiance familiale et les appartements à TriBeCa sont généralement chers en raison de leur caractère particulier et du quartier offrant une qualité de vie plus calme que le reste de la grande ville. Il y a beaucoup de lofts à vendre, autrefois des bâtiments industriels, offrant des logements assez spacieux. Dans une ville de plus de 8 millions d'habitants, chaque pied carré est précieux. Certaines familles qui recherchent un quartier paisible à New York sans avoir à se déplacer vers d'autres banlieues peuvent considérer TriBeCa comme résidence principale.

L'Upper West Side de Manhattan est célèbre et son nom est probablement plus reconnu que de nombreux autres quartiers de New York. La zone comprend Central Park, l'un des seuls espaces verts préservés de la ville, ainsi que de nombreux musées. Elle compte de nombreux résidents aisés et des structures remarquables et est également plus pratique pour les familles ou les personnes à la recherche d'un espace de vie plus calme.

Les appartements offerts dans l'Upper West Side de New York sont souvent luxueux, magnifiquement restaurées et dotées d'espaces de vie confortables. Les rues sont plus calmes et on n'a pas à se soucier des distractions bruyantes des zones les plus densément peuplées. L'East Village de New York est plus connu pour sa vie nocturne animée, ses bars, ses salles de concert et ses restaurants. Il comprend des hôtels particuliers et des maisons de prestige ainsi que des maisons mitoyennes en rangée. C'est un centre culturel et les appartements à East Village sont bien situés pour ceux qui recherchent un style de vie au rythme rapide. Il est facile d'accéder à tous les lieux culturels.

Le West Village de New York est assez spécial dans le sens où la ville a imposé l'entretien des façades historiques de nombreux bâtiments et le quartier a donc gardé une grande partie de son charme historique. Il existe de nombreux théâtres issus de tendances et de mouvements culturels modernes. En général, la ville de New York elle-même est un mélange d'ancien et de nouveau, de moderne et d'historique, animé mais vivable et passionnant comme cela peut l'être pour tous ceux qui y vivent.

BARNES New York est à votre disposition pour vous aider dans votre recherche de la maison new-yorkaise adaptée à vos besoins et aspirations. Notre équipe d'experts compétents peut vous guider tout au long du processus d'achat de la résidence de vos rêves dans la ville qui ne dort jamais. 

« Quartiers de New York » : À la découverte du West Village avec Pauline Lévêque

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Bienvenue dans notre projet « Quartiers de New York » présenté par BARNES New York. Nous vous invitons régulièrement à découvrir les différents quartiers de la ville, dans les yeux de francophones qui y sont installés. Ils racontent leur quartier, avec leurs mots, leurs goûts, leurs habitudes. Aujourd’hui, nous découvrons, et nous nous promenons dans le West Village, en compagnie de l’illustratrice Pauline Lévêque. Avec son époux, l’écrivain Marc Levy et leurs deux enfants, elle est installée dans ce quartier de l’Ouest de Manhattan depuis douze ans. L’artiste, qui expose les 11, 12 et 13 novembre à Brooklyn, nous fait découvrir son quartier, avec ses ses inspirations et ses habitudes. Et sans nul doute, ses joies quotidiennes…

Lepetitjournal.com New York : Vous habitez West Village. Vous habitez le West Village. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce quartier ?

Pauline Lévêque: Avant de nous installer dans le Village, mon mari et moi vivions à Londres. Il y a un côté anglais, vert et calme dans ce quartier, mais ici le ciel est bleu presque tous les jours. Les rues sont charmantes, les brownstones superbes, et on ne sent pas trop la frénésie new-yorkaise. C’est un petit havre de paix en plein cœur de Manhattan.

Pouvez-vous nous raconter la vie de ce quartier, l’ambiance ? Ce qui le fait vivre, ce qui l’anime ?

C’est vraiment une vie de village. On connaît ses voisins, le livreur UPS, les commerçants, les petits vieux du quartier, l’aquarelliste qui dessine les coins de rue, le violoncelliste qui joue les mêmes airs depuis douze ans, le vendeur de cigarettes, le promeneur de chiens... Et on en trouve un paquet de chiens ! Presqu’autant que d’enfants ! C’est très joyeux et cordial de se promener dans les rues du Village. Mais selon les festivités, comme avec la parade d’Halloween, il n’est pas rare de croiser des personnalités extravagantes, joyeuses ou effrayantes. Les boutiques de Bleecker Street ont beaucoup souffert de la pandémie, mais comme le reste de la ville, on sent un souffle nouveau et on découvre de nouvelles enseignes. Les restaurants se sont tous installés sur les trottoirs et dans les rues, ce qui donne un côté « bistrot » européen.

Vous êtes une maman. Comment est la vie avec des enfants et en famille dans le West Village ? Y a-t-il beaucoup de familles ?

Oui beaucoup. Mes enfants vont tous les deux dans un établissement scolaire du quartier et la majorité de leurs copains vivent autour. Nous allons à l’école à pied ou en trottinette, nous retrouvons des amis en route. C’est facile aussi pour les playdates de dernière minute et les tours au playground. Nous nous sentons très en sécurité dans le Village. C’est un quartier très « kids-friendly ». Pour preuve, le camion du marchand de glaces fait sa ronde quotidienne presque toute l’année !

Vous êtes une artiste. Pouvez-vous nous faire découvrir ce quartier avec vos mots ? Est-ce que c’est un quartier qui vous inspire ?

Énormément. Les perspectives des rues cernées d’arbres, les allées de townhouses, la vue depuis les bords de la Hudson river… Le quartier est assez peu élevé, comparé au reste de la ville, je peux donc voir le ciel à chaque promenade, regarder les toits des petits immeubles avec leurs châteaux d’eau, m’amuser des graffitis, et voir la Freedom Tower trôner au bout de la 7e avenue.

Est-ce que vous pouvez nous décrire l’endroit où vous habitez, ce qui vous a séduit, ce que vous aimez dans votre maison ?

Le village ne ressemble à aucune autre partie de Manhattan. Contrairement au reste de la ville, les rues ne sont pas numérotées, mais portent des noms. Avant de vivre ici, je me perdais toujours dans ce quartier, et j’avais un faible pour le coin de Perry Street et W4th. J’ai la chance d’habiter à deux pas de cet angle qui me faisait rêver. Et je ne m’en lasse toujours pas.

En tant qu’Européenne, trouvez-vous un petit côté européen à ce quartier de par les habitants, les boutiques, les écoles ?

Complètement ! Je pense que la grande majorité des habitants du West Village sont américains, mais le quartier a vraiment un air d’Europe. D’ailleurs, Diptyque, Sandro, Maje, Bash se trouvent sur Bleecker Street. Les écoles sont à taille humaine.

Vos endroits préférés du West Village ?

Le long de la Hudson River, la boutique de vêtements pour enfants « Pink Chicken » sur Bleecker Street, les restaurants « Mary’s fish camp », « La Sevilla », « Buvette », « Bobo », « Nami Nori », « En Japenese »… Gay street, Morton et Bedford Street, St Luke’s place… Smalls jazz club sur W10th. Etc etc !

Est-ce que c’est un quartier que vous conseillez à ceux qui veulent acheter ou louer ?

Bien sûr. West village est un quartier cher, mais si vous le pouvez, c’est pour moi le quartier le plus agréable où vivre.

Si vous deviez décrire le West Village en trois mots ?

Charme. Calme. Village !

Parole d’experts - West Village

Marché locatif à West Village : Au troisième trimestre 2021, le loyer médian d'un appartement à West Village était de $3,000 pour un studio $3,000, $4,000 pour un 1 bedroom et de $5,500 pour un 2 bedroom.

Marché de la vente à West Village : Au troisième trimestre 2021, sur l’ensemble du West Village, le prix médian de vente demandé par les vendeurs est de $2,100 / sqft.

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Chelsea, l'un des quartiers de New York les plus cool du monde

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Il s’étire de la 14e rue à la 34e et de la 6e avenue à l’Hudson River. Le quartier de Chelsea vient de faire son entrée dans le classement Timeout des « 49 quartiers les plus cools du monde ». Ce quartier du West Side de Manhattan est connu pour ses nombreux restaurants, ses sites célèbres, dont la High Line, mais aussi ses galeries d'art. Entre l’inauguration de The Little Island cette année et l’ouverture de l’exposition ‘Jean-Michel Basquiat: King Pleasure’, au printemps prochain, plongée dans le quartier de Chelsea, parmi les plus « gay-friendly » de Manhattan, mais quartier qui a aussi quelque chose de français…

Chelsea parmi les quartiers les plus cools au monde

Le classement "les 49 quartiers les plus cool du monde» du célèbre magazine Timeout vient de tomber et de décerner à 49 quartiers répartis aux quatre coins de la planète le titre de « quartier le plus cool du monde ». Le quartier de Chelsea, à Manhattan, arrive en 6e place.

Des « speak easy » aux marchés aux puces en passant par les restaurants, les bars gays jusqu’aux constructions verdissantes, le quartier de Chelsea répond à tous les goûts. Chelsea est un joyeux mariage de style industriel et de constructions contemporaines, avec un mot d’ordre : la flânerie. Restaurants trendy, café, petites boutiques et ouverture sur l’eau et la nature, si Chelsea fait son entrée dans le classement Timout, ce n’est pas pour rien.

Chelsea est l'un des plus anciens quartiers de New York à avoir conservé son nom d'origine. En 1750, un entrepreneur anglais nommé Thomas Clarke achetait un terrain de « dix blocs carrés » près de l’Hudson River et nommait le domaine « Chelsea », en référence à la maison d’un soldat près de Londres. Avec les années, les développeurs ont construit le cœur de Chelsea entre les 14e et 23e rues à l'ouest de la huitième avenue et ont dessiné le quartier avec les limites qu’on lui connaît aujourd’hui. Parmi les monuments, au sens propre comme au sens figuré du quartier de Chelsea, le célèbre Chelsea Hotel, le Madison Square Garden, la High Line, le Chelsea Market, The Little Island… Mais pas que ! Chelsea est un quartier qui a ses secrets.

Les secrets de Chelsea

Le haut des bâtiments en briques et le château d'eau sur un toit de Chelsea.

La Grande Loge de New York est la plus grande et la plus ancienne organisation indépendante de francs-maçons à New York. Fondée le 15 décembre 1782, la Grande Loge a juridiction sur environ 60 000 francs-maçons. La structure historique de la 23e rue et de la 6e avenue a accueilli diverses collectes de sang et événements caritatifs, ainsi que le programme d'identification de sécurité maçonnique de New York.

Autre secret de Chelsea, la bombe atomique… Bien qu'une grande partie de la recherche sur le projet ait eu lieu à l'Université de Columbia, Chelsea a également joué un rôle modeste mais important dans le développement de la bombe atomique. Sur West 20th Street, trois bâtiments constituaient autrefois les entrepôts Baker et Williams, qui abritaient des milliers de tonnes d'uranium. À la fin des années 1980 et au début des années 1990, le gouvernement fédéral a nettoyé les bâtiments de l'uranium résiduel, éliminant plus d'une douzaine de barils de déchets radioactifs.

Un autre secret, plus sucré… Le bâtiment qui accueille aujourd’hui le Chelsea Market était autrefois le siège de la National Biscuit Company, ou Nabisco. L'usine a officiellement ouvert ses portes en 1890 lorsque huit boulangeries se sont réunies pour créer une « super boulangerie » et a continué à se développer jusqu'en 1958, date à laquelle la société a quitté Manhattan. En 1912, Nabisco a sans doute inventé, à Chelsea, son produit le plus célèbre : le biscuit Oreo. Le scientifique en chef de l'alimentation, Sam Porcello, a créé la recette, qui est restée pratiquement inchangée plus d'un siècle plus tard. La société produisait également des produits classiques tels que Saltines, Vanilla Wafers, Fig Newtons et Barnum's Animal Crackers. De nombreux vestiges de l'usine Nabisco d'origine sont toujours sur place. En entrant dans le Chelsea Market depuis la 9e avenue entre les 15e et 16e rues, la plaque Nabisco datant de 1898 triomphe toujours.

Un peu de France à Chelsea

Vue sur le centre-ville de Manhattan depuis un jardin à Chelsea, avec une terrasse au premier plan et des gens qui regardent la ligne d'horizon.

Bien que beaucoup puissent penser que le concept de La ligne hauteconsistant à transformer d'anciennes voies ferrées en parc a été lancé à Chelsea, The High Line s'est en fait inspiré du projet parisien, La Coulée Verte, située dans le 12e arrondissement de la capitale, construit en 1993 à partir d'une voie ferrée désaffectée. Le projet tant architectural que vert, suit l'ancienne voie ferrée de Vincennes et traverse un viaduc surélevé pour atteindre la Bastille. La High Line, l'homologue américain de la Coulée Verte, devait avoir un espace de vente au détail en dessous, mais les plans ont été abandonnés après la privatisation des espaces sous le parc.

Avec presque 40,000 Français officiellement installés à New York, Chelsea est aussi un quartier pris d’assault par les expatriés. Sur la 29e rue, entre la 7e et la 8e Avenue, le restaurant O’Cabanon a pris ses quartiers depuis 2015 avec sa boutique attenante où l’on déniche un large éventail de produits français : biscuits, conserves, sirops, fromage, charcuterie, chocolat, cosmétiques et même des livres en français.

Plus au sud, au sein même du Chelsea Market, le chef pâtissier normand Jérémie Rousselet officie à Tiny Feast. Sur une note très française, des sandwiches baguette jambon / gruyère, des planches de charcuterie et des beignets sont à la carte. «J'ai beaucoup de bons souvenirs avec les beignets : ils me rappellent l'été et les vacances, leur odeur délicieuse, et quand j'étais enfant, en France, aller dans les boulangeries après l'école pour prendre un beignet» explique le chef français sur le site de Tiny Feast.

Sur la 7e Avenue, entre la 19 et la 20e rue, Le Singe Vert, un bistro à la décoration romantique qui sert charcuterie, escargots, soupe à l’oignon, salade d’endives au confit de canard, steak tartare ou encore un onglet marchand de vin.

C'est également à Chelsea qu'est né le Chelsea Film Festival 2013 – parrainé par les françaises Ingrid Jean-Baptiste et Sonia Jean-Baptiste et dont la 9e édition vient de s'achever. Ce festival dédié au 7e art, met en lumière et récompense des cinéastes internationaux indépendants ou émergents. Cette année, parmi les 141 films présentés, 11 ont été produits par des réalisateurs français.

Chelsea, ce quartier où il fait bon flâner, travailler et habiter reste toutefois un quartier cher de New York. «Au mois de septembre 2021, pour Chelsea, le prix médian de vente était de $1,289,000, et rapporté à la surface le prix médian était de $1,491 / sqft. Pour les locations, le prix moyen de location en septembre était de $3,675 pour un studio, $5,150 pour un one bedroom et $7,450 pour un two bedrooms » explique Yann Rousseau, Managing Partner chez BARNES New York.

Cher, mais cool, ainsi va Chelsea…

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Pourquoi vous devriez rechercher une maison dans le comté de Westchester?

Par Annie Newman

Westchester est en réalité l'une des premières zones suburbaines à se développer en dehors de la ville de New York. Situé juste au nord de New York, la région est facilement accessible et à une distance raisonnable en voiture jusqu'à la ville. Situé dans la vallée de l'Hudson, Westchester est composé de villes et de plus petits villages. La nature environnante y est magnifique, offrant un environnement paisible et est un paradis pour les New-Yorkais qui recherchent un style de vie plus calme en banlieue. Des résidents notables y ont vécu, y compris l'ancien président américain, Bill Clinton. Yonkers est la ville la plus peuplée de cette région et le comté attire des résidents de tout Manhattan qui recherchent des maisons plus spacieuses et plus habitables.

Westchester, une banlieue de New York de premier choix

Le comté de Westchester est une banlieue centrale de la grande région de New York et était auparavant considérée comme un lieu attrayant, principalement pour les familles de la classe moyenne supérieure en raison de sa proximité avec la Grosse Pomme. Ses nombreuses routes et services de transports en commun sont un facteur d'attractivité pour les travailleurs de la grande ville, où la circulation peut parfois devenir un obstacle important. La zone sud de Westchester est plus densément peuplée au fur et à mesure que l'on se rapproche de New York City, et ressemble plus à une ville que d'autres parties plus rurales du comté. New York est également très facilement accessible depuis Westchester et constitue un facteur attractif dans le choix d'une maison pour ceux qui aiment aller à la campagne régulièrement. Hormis les villages et villes qui s'y trouvent, les principales villes les plus peuplées sont : Yonkers, New Rochelle, Mount Vernon, White Plains, Peekskill et Rye.

Une banlieue au rayonnement économique fort 

La plupart des banlieues des États-Unis se composent principalement de propriétés résidentielles, mais la région de Westchester est si proche de New York, l'une des capitales financières du monde, qu'elle attire de nombreuses entreprises sur la liste des Fortune 500. Les acheteurs de résidence à Westchester peuvent donc avoir un accès proche à un marché du travail en plein boom et un potentiel accès à des revenus élevés sans avoir à nécessairement faire la navette jusqu'à Manhattan. Certaines de ces grandes compagnies installées dans la région sont MasterCard, PepsiCo, IBM et Universal American. Un des grands avantages d'une ville comme New York, qui est densément peuplée, chère et avec un trafic important, est de comporter des banlieues qui offrent également de belles opportunités pour le travail. Contrairement à Manhattan, on peut acheter une maison à Westchester qui est spacieuse, dispose d'un grand jardin, d'une place de parking et sans le stress quotidien d'une métropole animée. Tout comme la Californie et sa Silicon Valley, l'est de l'État de New York possède la "Tech Valley". Les maisons à vendre à Westchester valent l'investissement car elles sont situées dans une région offrant des opportunités commerciales en pleine croissance et une demande qui ne cesse de croître.

Un putain dans le comté de Westchester, à l'automne avec des feuilles oranges et brunâtres qui commencent à tomber.

Le charme du comté de Westchester

Westchester a beaucoup de bâtiments historiques et de beaux paysages. C'est un endroit charmant et merveilleux pour posséder une maison. L'architecture des maisons est connue pour être belle, avec de grands espaces et beaucoup de verdure. Le bâtiment le plus ancien a été construit en 1670. Il y a des bibliothèques, des musées, des centres d'arts culturels et de nombreux parcs et aires de loisirs. Scarsdale est l'un des quartiers les plus proches de New York et offre de nombreuses opportunités d'affaires et attractions culturelles. La région peut être historique, mais elle comprend également de nombreuses maisons nouvellement construites et appartements de luxe à travers Westchester.

Le marché immobilier à Westchester

Les marché immobilier à Westchester est en croissance et les prix médians des maisons se situent dans les fourchettes supérieures. Il propose en effet de nombreuses propriétés luxueuses généralement nettement plus abordables qu'à Manhattan, où un appartement peut coûter aussi cher qu'une grande maison à Westchester. Il existe de nombreuses villes et villages parmi lesquels choisir et certaines maisons sont situées dans des zones si calmes et reculées qu'elles ne sont même pas considérées comme faisant partie d'une ville. Les résidents peuvent y profiter d'une vie plus privée et trouver leur maison de rêve à proximité de l'une des villes les plus populaires au monde. Une maison en particulier à Westchester a été mise sur le marché pour $100 millions de dollars, ce que de nombreuses banlieues américaines ne pouvaient pas offrir en raison de l'emplacement si privilégié et unique. Être à distance en voiture de Manhattan fait naturellement augmenter la valeur des maisons dans une banlieue comme Westchester. Les offres de maisons à vendre à Westchester sont très variées, avec des maisons au bord de l'eau, des manoirs, des châteaux et des bâtiments historiques restaurés. Le niveau de vie est considéré comme l'un des plus élevés dans le pays. Il existe de nombreuses collines et rivières qui mélangent vie agricole, vie de banlieue et vie urbaine grâce à son statut de banlieue de New York. Le comté continue d'aller de l'avant et attire de nombreuses personnes de toute la côte est dans ses magnifiques paysages. Pour les acheteurs de maison qui aiment la nature, il est possible d'acheter une maison à proximité de nombreuses activités en extérieur telles que la randonnée, le vélo, les sports nautiques et les loisirs de plein air. Le comté a beaucoup à offrir à ses résidents pendant les saisons d'été et d'hiver. Il offre également un sens significatif de la communauté par rapport à la grande ville. Ceux qui recherchent des maisons rurales avec de grands espaces peuvent trouver de telles maisons dans la région. Beaucoup sont surpris de voir autant de terres agricoles juste au nord d'une ville de plusieurs millions d'habitants. Certains New-Yorkais qui ont acheté une deuxième résidence à Westchester en ont fait leur résidence principale pendant les mois de pandémie et de confinement lorsque de nombreuses entreprises et écoles ont fermé à New York. Pour ceux qui recherchent des appartements à Westchester au lieu de la responsabilité inhérente aux plus grandes propriétés avec jardins, de nombreuses offres existent, dans les quartiers les plus peuplés du comté. Westchester offre un large éventail de choix pour vos besoins.

BARNES Westchester est à votre disposition pour vous aider à trouver la maison de vos rêves à Westchester grâce à une équipe d'experts à disposition pour vous guider dans tous vos projets immobiliers.

Les raisons pour lesquelles vous devriez envisager d'acheter une propriété de rêve dans les Hamptons ?

Par Annie Newman

Avez-vous déjà pensé à acheter la maison de vos rêves? Nous entendons souvent parler de noms de villes et de régions à travers les États-Unis qui sont synonymes de belles plages, de paysages époustouflants, de maisons de célébrités, de manoirs luxueux et de rues chics. Certains des endroits les plus populaires aux États-Unis qui viennent à l'esprit lorsque l'on pense à ces endroits de rêve incluent Beverly Hills, Miami Beach, Manhattan et très certainement les Hamptons dans l'État de New York. Quand on pense aux villa luxueuses en bord de mer, à des endroits comme le sud de la Floride et la Californie, mais ne vous y trompez pas, les Hamptons peuvent répondre aux attentes les plus élevées en offrant certaines des propriétés en bord de mer les plus exceptionnelles que la côte est ait à offrir. Le marché immobilier des Hamptons vaut la peine d'être exploré pour une résidence principale ou secondaire.

les Propriétés de luxe dans les Hamptons

Les prix de l'immobilier dans les Hamptons se classent parmi les endroits les plus chers des États-Unis. Les acheteurs peuvent s'attendre à trouver des maisons à vendre dans la baie des Hamptons pour un montant situé entre 40 et 100 millions de dollars. La grande valeur de ces maisons peut être attribuée à leur proximité avec Manhattan, l'un des endroits les plus recherchés au monde pour vivre, et à leur emplacement privilégié en bord de mer. Le magazine Business Week Le magazine cite Sagaponack, Water Mill et Bridgehampton comme étant les premier, sixième et huitième codes postaux les plus chers aux États-Unis. La pointe sud de Long Island comprend les différents quartiers des Hamptons auxquels on peut accéder facilement depuis New York. La population des Hamptons augmente considérablement pendant l'été ainsi que pendant de nombreux week-ends tout au long de l'année. Les théâtres, les terrains de golf et les boutiques de la région sont considérés comme exclusifs et très appréciés. La plupart des habitants du pays ont entendu parler des Hamptons, mais en raison de leur nature exclusive, beaucoup n'ont même pas encore visité la région. Il y a des maisons plus abordables dans les Hamptons, mais il est très courant d'y trouver des résidences dans les fourchettes de prix les plus élevées.

Le lieu de vacances préféré des New-Yorkais

De nombreux New-Yorkais qui cherchent à acheter une résidence secondaire considèrent souvent les Hamptons comme une évasion paisible à proximité de la vie des grandes villes. Il est agréable pour les gens qui vivent dans une métropole densément peuplée de flâner dans des rues bordées de maisons en bord de mer spacieuses, calmes et d'une taille incomparable aux propriétés résidentielles de la Grosse Pomme. Même avec un budget d'investissement de plusieurs millions de dollars, les maisons à New York sont limitées par des espaces souvent exigus et on ne pourrait même pas rêver d'avoir à Manhattan une maison aussi grande que dans les Hamptons. Les maisons à vendre à Southampton sont particulièrement recherchées car elles font partie du centre commercial de la région. Ce-dernier comprend également les plus grandes communautés de cette région de Long Island. Les New-Yorkais qui travaillent dur et qui ont le budget pour acheter une résidence secondaire dans des endroits comme la Floride n'ont pas toujours le luxe de pouvoir voyager souvent dans ces endroits. Ces autres destinations peuvent nécessiter de prendre l'avion ou des vacances et des congés plus longs pour être accessibles. D'un autre côté, les Hamptons ne sont qu'à quelques minutes en voiture des New-Yorkais et ils peuvent même en profiter pour y aller le week-end s'ils ne disposent pas de beaucoup de temps pour voyager vers des destinations de vacances plus éloignées. C'est donc un excellent choix pour les personnes de toute la région de la Nouvelle-Angleterre qui recherchent un cadre privé et haut de gamme pour leur résidence secondaire.

Les Hamptons ne sont plus uniquement considérés comme une destination de vacances

Pendant la pandémie du COVID, de nombreuses personnes à travers les États-Unis et en particulier dans les grandes villes surpeuplées comme Manhattan ont commencé à se diriger temporairement vers des régions plus calmes où elles n'avaient pas à se soucier des immeubles densément peuplés et de la foule. Aujourd'hui, bon nombre de ces habitants des grandes villes commencent à apprécier ces régions plus agréables à vivre mais qui restent proches de l'animation d'une région métropolitaine. Pour de nombreux New-Yorkais, une résidence secondaire dans les Hamptons est désormais devenue un premier choix de résidence tout au long de l'année. Ceux qui apprécient le luxe et un style de vie plus extravagant mais calme affluent vers des endroits comme les Hamptons qui ont tant à offrir. Certains résidents fortunés se retrouvent à investir beaucoup d'argent dans de minuscules condos ou appartements à Manhattan dont les prix sont élevés uniquement en raison de leur emplacement près de Wall Street ou de Times Square. Dans les Hamptons, les acheteurs peuvent obtenir plus de commodités et d'espace en retour de leur investissement. Les prix élevés reflètent la valeur réelle des biens eux-mêmes. Un appartement de deux chambres à Manhattan peut coûter le même prix qu'une maison dans les Hamptons qui ferait pourtant plusieurs fois sa taille. Les plages privées, le repérage de célébrités, les rues paisibles et peu fréquentées, les vues pittoresques, la proximité de la grande ville pour le travail, font partie des raisons pour lesquelles les Hamptons deviennent de plus en plus populaires. L'architecture des Hamptons est agréable à regarder et de nombreuses maisons construites à travers le pays se décrivent comme étant construites avec un «style Hamptonien». Ce style comprend des looks naturels, de grands espaces, une belle luminosité, des couleurs et un style de vie détendu. Les Hamptons comportent des bâtiments historiques et charmants, d'anciennes communautés agricoles ainsi qu'une architecture et une décoration parmi les plus modernes. Cette zone côtière possède certaines des maisons les plus élégantes et les plus grandioses que l'on puisse trouver dans n'importe quel bord de mer du pays. Il est fort probable que les ventes dans la région après la pandémie continueront d'augmenter dans un avenir proche.  

BARNES New York est à votre disposition pour vous aider à trouver la propriété de vos rêves dans les Hamptons grâce à une solide équipe d'experts disponible pour vous guider dans la recherche de votre résidence idéale.

Nous contacter

Pourquoi le marché immobilier du Queens vaut-il la peine d'être exploré ?

Par Annie Newman

Lorsque les acheteurs et les investisseurs pensent à New York et à ses quartiers, ils imaginent ou supposent souvent que les maisons ou les appartements à vendre sont petits et n'ont pas les qualités que l'on pourrait trouver en banlieue. Les maisons à vendre dans le Queens peuvent être une bonne surprise pour toute personne impliquée dans le marché immobilier de New York. L'une des qualités particulières de cet arrondissement de New York est qu'il comprend de nombreuses sous-quartiers calmes avec des maisons unifamiliales incroyablement spacieuses et dispersées par rapport à la vie des grandes villes ou aux paysages trop urbanisés d'autres arrondissements. Long Island est une zone adjacente au Queens et offre ce style de vie de petite ville rare dans une zone métropolitaine si peuplée. Si l'arrondissement du Queens était une ville, il serait considéré comme la 4e ville la plus peuplée des États-Unis. Queens offre une qualité de vie élevée, de grandes cours et jardins, des magasins et des divertissements, ainsi qu'une économie dynamique. Amazon considérait le Queens comme l'un de ses meilleurs choix pour leur siège social. Les deux principaux aéroports de New York sont situés dans le Queens, c'est donc très pratique de vivre à côté des aéroports John F. Kennedy et La Guardia qui s'y trouvent. Des propriétés massives et des manoirs dans le Queens peuvent être trouvés dispersés dans l'arrondissement dans des villes populaires ou dans des quartiers moins connus et plus paisibles. On est plus susceptible de trouver de grandes maisons et un mode de vie suburbain dans cet immense arrondissement. Il offre un environnement haut de gamme et luxueux pour ceux qui veulent vivre près de New York sans la pression de la vie quotidienne New Yorkaise.

Les maisons à vendre dans le Queens

Comme tous les arrondissements de New York, le Queens est situé à côté de Manhattan, l'un des endroits les plus recherchés et les plus populaires au monde et il est donc courant de trouver des maisons qui sont comprises dans des gammes de prix assez élevées. Contrairement à d'autres arrondissements, Queens et Long Island offrent des de logements disponibles à la vente qui sont soit des constructions flambant neuves, soit des constructions beaucoup plus récentes par rapport à des quartiers comme Brooklyn qui comportent des bâtiments qui datent souvent de l'avant-guerre. Les appartements à vendre dans le Queens ainsi que les maisons peuvent offrir un type de vie de banlieue que l'on ne trouve pas à Manhattan ou dans les quartiers animés des nombreux autres arrondissements de New York. L'immobilier dans le Queens se caractérise par une plus grande variété de choix dans la taille et de styles de maisons que d'autres endroits autour de la Grosse Pomme. Les condos dans le Queens peuvent être trouvés sur le marché à des prix inférieurs à ceux des quartiers plus métropolitains mais peuvent être aussi beaux et modernes. Le Queens est gigantesque et offre des facettes culturelles et économiques si variées qu'il vaut vraiment la peine d'être exploré pour choisir le logement de vos rêves.

Astoria est un quartier typique du Queens qui offre les types de bâtiments et d'architecture les moins intimidants par rapport à Manhattan et Brooklyn. Il comprend moins de gratte-ciel et d'immeubles de grande hauteur et offre un environnement plus familier et chaleureux. Le quartier est à la mode et multiculturel et propose différents types de restaurants et des lieux de divertissement riches. Il y a des musées et d'autres attractions pour les résidents locaux et les touristes. C'est le troisième quartier le plus cher de l'arrondissement car il devient de plus en plus populaire.

Les maisons à vendre à Long Island

Même les résidents de longue date de Manhattan et de Brooklyn peuvent être surpris par les maisons verdoyantes et calmes que l'on peut trouver dans la région de Long Island. Les maisons à vendre à Long Island peuvent valoir jusqu'à des millions de dollars, mais valent l'investissement, en particulier pour les résidents qui souhaitent fonder une famille dans une région comme New York qui peut parfois être considérée comme un environnement trop densément peuplé ou peu adapté pour élever des enfants. Pourtant, il n'y a pas que les familles qui peuvent apprécier ce quartier adjacent au Queens et proche de Manhattan. Le marché immobilier de Long Island propose des maisons spacieuses dans un environnement paisible. Les condos à vendre sont souvent situés dans des lieux haut de gamme. À Long Island, les acheteurs et les investisseurs peuvent trouver des demeures à vendre qui n'existeraient même pas à Manhattan pour le même budget en raison du manque d'espace dans la grande ville. Les maisons de ville et maisons à Long Island sont particulièrement grandes, luxueuses et modernes par rapport à de nombreuses maisons ou d'appartements à l'intérieur de la métropole. De nombreux résidents qui investissent de grosses sommes d'argent dans des maisons à New York se plaignent du manque d'espace pour le stationnement et les loisirs, tandis qu'à Long Island, on peut avoir un garage pour deux ou trois voitures qui s'intègre parfaitement dans la conception des maisons. Même s'il peut être excitant de vivre à Manhattan ou juste en face du centre-ville de Brooklyn, il y a de nombreuses raisons de croire qu'il est avantageux d'investir dans une maison dans un endroit comme Long Island qui a toutes les qualités de vie d'une banlieue tout en restant proche des choses que la ville de New York a à offrir et auxquelles on peut accéder si facilement.

Pendant la pandémie du Covid, des zones telles que Long Island et Queens ont vu moins d'exode de résidents car ces quartiers spacieux offrent un environnement moins surpeuplé et une économie forte et diversifiée. De nombreux nouveaux contrats de propriétés ont été signés dans le Queens pendant et après la pandémie et le quartier n'a pas perdu son caractère attrayant. L'avenir du marché immobilier y est prometteur.

BARNES New York est là pour vous aider à trouver le bon quartier dans le Queens pour votre projet immobilier pour la maison de vos rêves, grâce à une grande équipe d'experts compétents qui sont présents pour vous accompagner dans vos objectifs d'investissement.

Nous contacter

Investir dans l'immobilier à Brooklyn est-il un choix judicieux ?

Par Annie Newman

Brooklyn est-il le prochain Manhattan ? Lorsque vous entendez parler de Brooklyn, vous pensez peut-être qu'il ne s'agit que d'un simple quartier de New York, mais Brooklyn comprend de nombreux sous-quartiers différents avec des cultures, des modes de vie et une architecture variés parmi lesquels vous pouvez choisir. Certaines zones sont devenues très exclusives et chères. Brooklyn est géographiquement plus grand que Manhattan et de nombreuses régions offrent des vues et des paysages magnifiques sur l'eau. Même si certaines parties de Brooklyn comprennent des bâtiments d'après-guerre, il existe de nombreux nouveaux développements et immeubles de grande hauteur qui sont nouvellement construits et offrent toutes les installations modernes dont vous pourriez avoir besoin. Brooklyn est à quelques minutes en voiture de Manhattan et de nombreuses personnes travaillent et font le trajet tous les jours entre ces deux quartiers. On peut vivre à Brooklyn et avoir un appartement faisant face à la Skyline de Manhattan sans les prix élevés associés à la vie à Manhattan même. Certains appartements à vendre à Brooklyn peuvent même être aussi chers que certains condos de Manhattan et certaines maisons à vendre à Brooklyn peuvent être encore plus chères que des biens situés à Manhattan. Brooklyn aborde une image de plus en plus populaire et tendance parmi les jeunes, les investisseurs et ceux qui souhaitent travailler à Manhattan mais préfèrent les environnements plus calmes ou abordables de Brooklyn.

Des condos de luxe à Brooklyn

Un des quartiers de Brooklyn qui se développe assez rapidement et de plus en plus populaire parmi les investisseurs et les résidents est Williamsburg. Certaines personnes peuvent ne pas se rendre compte que Brooklyn propose également des biens immobiliers de luxe, mais certaines maisons et appartements sont vendus à des prix reflétant un véritable marché du luxe. Certains condos de luxe à Williamsburg font directement face à l'eau et offrent une vue magnifique sur la ville et des promenades et des parcs joliment aménagés avec accès aux ferries à tout moment de la journée. Certaines autres communautés offrent également des maisons unifamiliales ou des maisons jumelées entourées d'une nature magnifique, d'écoles pour les familles avec enfants et de cadres paisibles. Certains appartements à Brooklyn sont très spacieux et il est possible de trouver un logement dans une toute nouvelle construction ou une structure historique entièrement rénovée. Un manoir historique de Brooklyn à Prospect Park a été mis sur le marché pour $30 millions. Peu de banlieues de grandes villes offrent des propriétés aussi exclusives.

L'avenir de l'immobilier à Brooklyn

Une vue sur des bâtiments de styles différents à Brooklyn, avec un style historique, un bâtiment bas en briques rouges à l'avant et des bâtiments modernes en verre à l'arrière-plan.

Pendant la pandémie du Covid, certains investisseurs ont réalisé qu'en raison de certaines fermetures d'entreprises, certains biens immobiliers de Manhattan avaient temporairement perdu de leur valeur et une baisse des prix s'était opérée, mais le marché immobilier à Brooklyn a réussi à maintenir une demande plus équilibrée et stable pendant cette période difficile. Avec le temps, les logements et maisons de ville de Brooklyn ont vu leur valeur augmenter et les deux dernières années ont vu une augmentation encore plus nette de la valeur de l'immobilier à Brooklyn. De nombreux millennials continuent de déménager des quartiers densément peuplés et chers de Manhattan vers les quartiers voisins de Brooklyn qui sont en plein essor. Brooklyn offre un très bon accès aux transports en commun et au métro et il est donc très facile de rejoindre Manhattan. Cela encourage plus de gens à vivre à Brooklyn et à se rendre à Manhattan pour les affaires ou le divertissement. Brooklyn même possède cependant suffisamment de lieux publics et de lieux de divertissement attrayants pour rivaliser avec la Big Apple.

Comment choisir une propriété et un quartier à Brooklyn

Brooklyn est l'un des 5 arrondissements de la ville de New York et est un quartier en demande pour l'immobilier et l'achat de terrains ou de résidences. Brooklyn est l'arrondissement à la croissance la plus rapide en termes de population. Il y en a tellement de condos à Brooklyn ainsi que de grandes maisons et même des manoirs qui offrent de superbes vues, un mode de vie attirant et la proximité glamour de Manhattan. Il existe des dizaines de quartiers à Brooklyn et choisir le bon endroit pour vivre est une décision importante. Il faut décider s'il faut préférer être le plus près possible du travail, ou plutôt un cadre de vie dans une zone plus calme. Il faut prendre en compte certains aspects culturels des différentes régions ou les préférences architecturales de chacun. Brooklyn compte aussi de nombreux musées. Certaines parties de Brooklyn sont définitivement plus historiques et possèdent des bâtiments typiques d'après-guerre, mais beaucoup sont rénovés et assez chers. Si vous préférez les constructions neuves, de nouveaux bâtiments sont constamment en construction. Tout comme Manhattan, de nombreux immeubles sont construits en hauteur en raison de la population dense et du marché immobilier demandé. Il vaut la peine de prendre le temps d'explorer les différents quartiers de ce grand arrondissement car chaque quartier a beaucoup à offrir à sa population.  

Les condos de luxe de Brooklyn concurrencent désormais les maisons de ville

Le nombre de contrats pour des biens de luxe augmente régulièrement à Brooklyn et de nombreux acheteurs choisissent d'acheter des condos de luxe plutôt que des maisons traditionnelles ou des maisons de ville. La principale raison de ce phénomène est que ces résidences sont plus susceptibles d'être des constructions plus récentes; offrant des vues plus uniques en raison de leur hauteur et n'ont pas besoin des rénovations nécessaires dans la plupart des maisons de Brooklyn, souvent construites il y a déjà quelques décennies. Certains de ces condos ont plus d'un étage et peuvent offrir un style de vie similaire qu'une maison et comprennent des équipements plus modernes. Certaines maisons plus anciennes se retrouvent aussi sur le marché de l'immobilier de luxe à Brooklyn car de nombreux acheteurs choisissent de les rénover de fond en comble après les avoir achetées. Le prix médian demandé pour les appartements de luxe de Brooklyn et les condos atteignent souvent des millions. Le fait d'être si proche de Manhattan et d'avoir une vue directe sur la ville depuis son appartement ajoutent beaucoup de valeur à la fourchette de prix de ces logements. De nombreuses autres grandes villes dans le monde proposent des propriétés exclusives avec des prix qui se reflètent, mais généralement les banlieues très proches sont nettement moins chères. Pas à Brooklyn cependant, car être proche d'une ville comme Manhattan est vraiment spécial : cela reste l'un des endroits les plus populaires au monde.

BARNES New York est à votre disposition pour vous guider et vous aider à choisir l'appartement ou la résidence de vos rêves à Brooklyn grâce à une solide équipe d'experts qui vous accompagne dans tous les aspects de vos projets immobiliers. Nous sommes impatients de vous présenter les propriétés les plus prestigieuses et exclusives que Brooklyn a à offrir.

Nous contacter

Faut-il investir dans l'immobilier à Manhattan maintenant ?

Par Annie Newman

Manhattan est souvent décrit comme le centre financier et culturel des États-Unis, et même considérée par certains comme une capitale mondiale. Le quartier a historiquement été une source d'attraction constante pour les touristes et les immigrants du monde entier, et il est maintenant reconnu comme l'un des endroits les plus attrayants et palpitants pour vivre et travailler. Il n'est donc pas surprenant que la valeur de l'immobilier à Manhattan surpasse les prix moyens de vente de la plupart des villes métropolitaines aux États-Unis et dans le monde.

Pourquoi acheter un appartement ou une maison à Manhattan ?

Ceux qui considèrent Manhattan comme leur domicile ressentent une immense fierté et même si l'île est densément peuplée, les gens sont prêts à faire beaucoup d'efforts pour trouver le logement idéal dans la ville qui ne dort jamais. La skyline de Manhattan est incontestablement reconnue par les gens du monde entier, y compris ceux qui n'ont même jamais mis les pieds à New York. Des chansons, des films, des émissions de télévision et de théâtre ont été produits à Manhattan, qui continue de captiver l'esprit de tous ceux qui ont eu vent de sa vie animée, que ce soit pour le travail ou le divertissement. Cette immense zone métropolitaine compte un nombre record de gratte-ciel qui offrent certaines des vues les plus incroyables dans le monde.

Posséder une propriété à Manhattan est un atout prestigieux. Presque tous les appartements peuvent offrir des vues que même de très beaux penthouses et maisons de ville dans d'autres villes ne sont pas en mesure d'offrir. En raison de la densité de population, les immeubles de la ville sont connus pour être construits sous forme de gratte-ciel, et de nombreux appartements offrent des paysages spectaculaires car les structures sont construites avec une élévation très importante. Certains des gratte-ciel les plus hauts du monde se trouvent à Manhattan.

L'immobilier à Manhattan est très demandé

Manhattan possède non seulement une grande population, mais voit aussi un afflux de travailleurs d'autres quartiers ou même d'États qui s'y rendent quotidiennement, créant un paysage qui nécessite une construction et une expansion constantes. Chaque centimètre de terrain est précieux et beaucoup d'acteurs de l'industrie du bâtiment doivent gagner aux enchères pour avoir le droit de construire sur les opposants qui veulent essayer de maintenir des espaces verts. C'est la raison pour laquelle on peut trouver de belles et spacieuses maisons ou maisons de ville à vendre à Manhattan, mais que le paysage principal peut être vu de loin, car la ville a été construite en hauteur, avec beaucoup de hauts immeubles, et un espace limité pour construire de grandes propriétés privées. Posséder une maison à Manhattan est réellement glamour.

Vue sur Manhattan la nuit, avec les lumières de la ville.

La ville est célèbre pour son passé industriel et certaines des usines historiques ont été transformées en luxueux et spacieux lofts que l'on retrouve dans de nombreux quartiers de Manhattan. Les condos à vendre reflètent les prix de certains des biens immobiliers les plus recherchés au monde. Certains appartements à vendre à Manhattan peuvent même être composés de plusieurs étages et avoir autant de pièces qu'une maison de banlieue d'une ville américaine de taille moyenne. Contrairement aux maisons de banlieue, ces condos à plusieurs étages offrent une vue imprenable à tout moment sur une ville dont les lumières brillent et illuminent le ciel à des kilomètres de distance.

Choisir un quartier pour vivre à Manhattan est une expérience merveilleuse car presque tous les coins de la ville ont des attraits spéciaux pour les résidents locaux. Certaines personnes préféreront les zones où elles peuvent profiter des divertissements et théâtres de renommée mondiale, d'autres auront une attirance pour des espaces plus calmes de la ville. La ville dispose d'un système de transport en commun avec métro et bus qui permettent un accès efficace et rapide à toute la ville.

Investissement local et international dans les propriétés de Manhattan

L'investissement étranger dans l'immobilier à Manhattan est un objectif désirable pour de nombreuses personnes à travers le monde qui cherchent à investir dans des propriétés de valeur beaucoup demandées. Mis à part l'investissement immobilier, des résidents d'autres villes cherchant à posséder une résidence secondaire choisissent souvent Manhattan comme leur destination de prédilection. Les propriétaires de maisons dans des endroits tels que Miami, Los Angeles, Paris, Londres et d'autres grandes villes sont fiers et satisfaits de posséder une propriété à New York. Manhattan sera toujours en tête de liste des villes les plus célèbres et les plus attrayantes du monde.

Le marché immobilier de luxe de Manhattan

Pendant la pandémie du Covid-19, les prix ont baissé dans une certaine mesure, mais le marché immobilier à Manhattan est maintenant en plein rebondissement et se développe notamment de plus en plus l'aspect haut de gamme du marché immobilier de luxe. Certaines des maisons et des appartements les plus chers du monde ont été vendus à Manhattan et il n'est pas étonnant que les acheteurs aient choisi cette ville comme résidence. Peu de gens accepteraient d'investir plus de 100 millions de dollars pour des propriétés dans d'autres villes, mais Manhattan est capable d'attirer un tel investissement en raison de son caractère si particulier. Un penthouse à Manhattan a été vendue pour $238 millions en 2019, ce qui en fait l'un des appartements les plus chers jamais vendus aux États-Unis. Il serait difficile de vendre une propriété de cette gamme de prix dans la plupart des autres villes du continent ! Les professionnels de l'immobilier savent que vivre dans une maison à Manhattan peut être inestimable. Acheter un bien immobilier et avoir une présence à New York est passionnant, rentable et unique. Chaque pied carré de terrain et d'immobilier a une valeur inestimable.

Manhattan n'est pas seulement multiculturel en ce qui concerne sa population, mais l'architecture et les bâtiments qui composent cette ville peuvent varier considérablement en termes de style et offrent beaucoup de variété. Certains résidents et acheteurs préfèrent l'aspect plus historique des immeubles en briques typiques de New York tandis que d'autres sont plus impressionnés par l'éclat et le glamour des nouvelles constructions qui offrent des styles de vie plus modernes. Les deux ont leurs avantages, représentant soit la longue histoire d'une ville d'opportunités, soit le nouvel éclat d'une superpuissance mondiale en croissance constante et au rythme rapide.

Les marché immobilier à Manhattan est en plein essor et les experts prédisent que la tendance des ventes et des contrats se poursuivra dans les années à venir. BARNES New York dispose des ressources exceptionnelles pour vous assister dans tous vos projets dans l'immobilier de luxe et peut vous guider dans la recherche de votre maison ou appartement de rêve à Manhattan ou tout autre ambition. Nos propriétés sont inégalées en termes de prestige et nous sommes impatients de vous présenter nos logements les plus exclusifs.

Nous contacter

« Quartiers de New York » : À la découverte d’Hudson Heights

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Bienvenue dans notre dossier éditorial « Quartiers de New York » présenté par BARNES New York. Nous vous invitons régulièrement à découvrir les différents quartiers de la ville, dans les yeux de francophones qui y sont installés. Ils racontent leur quartier, avec leurs mots, leurs goûts, leurs habitudes. Aujourd’hui, cet article est exceptionnellement écrit à la première personne du singulier parce que je vous invite personnellement à me suivre dans mon quartier : Hudson Heights. Je suis Rachel Brunet et je suis la directrice et la rédactrice en chef du Petit Journal New York. Je vous raconte ce quartier peu connu, peut-être parce qu’il est caché, tout là-haut dans Manhattan...

Un quartier familial

Je me suis installée à Hudson Heights en janvier 2019. Un quartier que je ne connaissais absolument pas et qui, au fil du temps, m’a totalement conquise. À la base, c’est le prix des loyers qui m’a poussée à partir au nord de Manhattan. Il faut bien l’avouer, un appartement de plus de 100 mètres carrés et de trois chambres pour moins de $3,000, ne laisse pas la place à une réflexion trop longue. Surtout quand le métro express est presque au pied de votre immeuble.

Station 175. « C’est loin » m’ont dit certains amis, « tout dépend où tu vas » leur ai-je rétorqué. J’ai vite réalisé qu’en moins de 40 minutes, je reliais toujours mes destinations quotidiennes. Donc, non, ce n’est pas loin. Et franchement, en 2020, c’était loin de rien...

Hudson Heights est un quartier qui s’étend de George Washington Bridge — lui-même situé au niveau de la 178e rue — jusqu’à Fort Tryon. Et de l’Hudson River jusqu’à Broadway. Un petit havre de paix enclavé dans Washington Heights, entre l’Hudson River et Fort Tryon. D’une rue à l’autre, l’anglais cède la place à l’espagnol, langue officielle de ce quartier hispanique de Washington Heights. Mais à Hudson Heights, tout change. Comme ailleurs dans la ville, ce quartier est un joyeux brassage de communautés. Ici des Américains, et beaucoup de communautés d’Europe de l’Est. Une forte communauté de confession juive aussi. Au fil de mes déambulations urbaines, je croise souvent une image qui me renvoie en France. Ici, la plupart des immeubles ont été construits dans les années 1930, et certains sont d'inspiration Art déco. Ça me rappelle Boulogne-Billancourt, juste à l’entrée du Bois. Sur Pinehurst Avenue, en face de Bennett Park, Hudson View Garden. Un complexe résidentiel. À l’intérieur, des petites allées, du gazon bien entretenu, une mare avec des gros poissons, un jardin de fleurs. La sérénité absolue. L’architecture me ramène à Trouville-sur-Mer. Les colombages sont partout.

181st Street est la rue des restaurants. Japonais, italien, thaïlandais, américain, il y a en a pour tous les goûts et les prix sont très abordables. Il y en a aussi pour tout le monde aussi puisqu’il y a le Café Bark, un café pour nos compagnons à quatre pattes... New York sera toujours New York. Sur la 181, j’ai mes petites habitudes, entre le restaurant thaïlandais Tung Thong 181 et le restaurant japonais Sushi Yu, mon coeur balance toujours. Sans parler de Le Chéile et sa superbe terrasse rose qui rappelle le Canal Saint Martin. Huit rues au nord, un autre spot de restaurants et boutiques. Là encore, j’y ai mes habitudes. Fresco’s Pizza, la meilleure de New York selon mon fils ou Kismat, le restaurant indien du quartier. Mais aussi, mon petit supermarché Ozzie’s. Et tenez-vous bien, j’y découvre sans cesse des produits français largement moins chers qu’ailleurs dans Manhattan. Confitures, pains au chocolat, baguettes, brie, ce supermarché rutilant est ma caverne d’Ali Baba.

Un peu plus haut sur la 187e rue, une boutique de vin, Vines on Pine, exceptionnelle, avec un grand choix de vins de tous les pays. La blague du propriétaire : me dire « have a good one, kid ! »

Le point le plus haut de Manhattan

Quand je pense à mon quartier, je pense « en haut » ou « en bas ». Et ce n’est pas pour rien. À Bennet Park, niché entre la 183e et 185e rue, se trouve un trésor peu connu des New-Yorkais : le point naturel le plus haut de Manhattan. 265 feet au-dessus du niveau de la mer, soit le niveau de la torche de la Statue de la Liberté. Autant dire que ça monte et que ça descend. Quelle surprise la première fois que je me suis retrouvée en bas de la longue montée d’escaliers de la 181st Street. L’espace de quelques secondes, je ne savais plus si j’étais à New York ou à Montmartre.

Bennett Park est le rendez-vous des parents et des enfants de ce quartier on ne peut plus familial, mais aussi des personnes plus âgées qui viennent grappiller un rayon de soleil au printemps ou un peu de fraîcheur l’été. Il n’est pas rare d’y voir un groupe de musiciens, des résidents du quartiers. Leurs voix se mélangent aux cris des enfants, chaque jour un peu plus nombreux. Un peu plus heureux. Pour la petite histoire, ce parc est construit sur le site de l'ancien Fort Washington où l'armée continentale a mis en déroute les troupes britanniques en 1776.

Mon plaisir dans ce quartier : emprunter Cabrini Boulevard et remonter jusqu’à Fort Tryon. Je longe ainsi Birds of Cabrini Woods Nature Sanctuary. Le bois est situé à l'angle sud-ouest de Fort Tryon. Sanctuaire naturel, c’est un lieu de prédilection pour observer les oiseaux et admirer la vue imprenable sur l’Hudson et Palissades, de l’autre côté du fleuve.

Cabrini boulevard se termine à l’entrée de Fort Tryon, une véritable forêt urbaine qui abrite The Cloisters, mais pas que ! Coyotes, ratons-laveurs, opossums, marmottes, serpents, abeilles, papillons, et des milliers d’écureuils y partagent ce territoire grand de 27 hectares, en plus de 81 espèces d'oiseaux, y compris des colibris et des faucons. À l’entrée de Fort Tryon, Heather Garden — mainte fois élu plus beau jardin de la ville — une allée envahie de fleurs et d’arbustes, 60 mètres au-dessus de l’Hudson. L’été, j’y croise souvent des colibris... Mon petit coin de paradis...

D’ici quelques semaines, je quitterai ce quartier, la vie me ramenant plus bas dans Manhattan, mais toujours près d’un parc. Je ne vous dirai pas lequel...

Parole d’experts - Hudson Heights

Marché locatif :

En Janvier 2021, le loyer moyen d'un appartement a Hudson Heights est de $1,600 pour une chambre, $2,500 pour deux chambres et $2,995 pour un appartement trois chambres.

Marché de la vente :

En décembre 2020, sur l’ensemble de Hudson Heights le prix médian de vente demandé par les vendeurs pour les biens disponibles se situait à $590,000 affichant une hausse de l’ordre de 3% sur un an avec $672/ square foot. Le prix de vente final médian enregistré est de $780,000. Cet écart s’expliquant principalement par le faible nombre de transactions en conséquence de la période Covid qui a fortement ralenti le marché en 2020 et donc réduit l’échantillon de référence.

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Consulter l'article dans Le Petit Journal New York

« Quartiers de New York » : À la découverte de Turtle Bay

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Bienvenue dans notre dossier éditorial « Quartiers de New York » présenté par BARNES New York. Nous vous invitons régulièrement à découvrir les différents quartiers de la ville, dans les yeux de francophones qui y sont installés. Ils racontent leur quartier, avec leurs mots, leurs goûts, leurs habitudes. Aujourd’hui, nous découvrons, et nous nous promenons à Turtle Bay — un quartier situé à Midtown East, avec Lidia Del Pozo, senior business development officer, VP chez Bank of the West BNP Paribas Wealth Management. Elle nous raconte ce quartier qu’elle habite depuis plus d’un an avec sa famille.

Lidia Del Pozo dans son appartement de Turtle Bay, LePetitJournal.com

Lepetitjournal.com New York: Vous habitez le quartier de Turtle Bay. Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce quartier ?

Si j’ai décidé d’habiter ici ce n’est pas pour le quartier en lui-même, mais surtout par rapport à sa situation géographique dans Manhattan. Avant de nous installer à New York, avec mon mari et ma fille, nous avons pris seulement cinq jours pour décider du quartier et de l’appartement où nous vivrions. Le quartier de Turtle Bay s’est imposé à nous par sa situation centrale dans la ville. Nous avons pensé, de cette manière, que nous serions proches de tous les centres d’intérêts de la ville. L’autre raison, qui a conforté notre choix, a été la proximité de mon lieu de travail. En effet, je travaille pour BNP Paribas Wealth Management qui se situe aussi Midtown, et donc à quelques rues seulement.

Pouvez-vous nous raconter la vie de ce quartier, l’ambiance ? Ce qui le fait vivre, ce qui l’anime ?

Je dirais que ce quartier n'a pas qu'une seule identité. Je ne pourrais pas dire s'il s'agit uniquement d'un quartier résidentiel ou d'un quartier de bureaux ou d'un quartier des ambassades. Turtle Bay c'est un peu tout à la fois: il y a simultanément une vie de quartier, avec ses petits commerces de proximité, ses petits bars et restaurants, ses crèches, ses aires de jeux, mais aussi un quartier de bureaux, donc très animé du lundi au vendredi, avec un beaucoup de monde dans les rues très tôt le matin et pendant les pauses déjeuner. Et dans ce paysage mixte se trouve le siège des Nations Unies et quelques ambassades qui gravitent autour de ce majestueux édifice, le plus beau de la ville, à mon avis. Evidemment, lors des Assemblées Générales, le quartier prend un nouveau visage. Le quartier est alors sous protection très stricte et devient un peu verrouillé et paralysé. Ces quelques jours ne sont pas très agréables mais pas invivables non plus. L'organisation est assez impressionnante!

Et puis c’est excitant ! Ce qui rend ce quartier extrêmement vivant et international.

Une rue de Turtle Bay, LePetitJournal.com

Vous habitez près des Nations Unies où le français y est l’une des langues de travail. Entend-on beaucoup la langue de Molière dans les rues de Turtle Bay ?

Oui, en effet, le français est une langue que l'on entend très régulièrement sur les trottoirs, entre deux collègues qui se rendent à leur bureau aux Nations Unies, que l'on peut facilement identifier dans la rue car ils portent très souvent leur badge d'accès au bâtiment autour de leur cou; ou les familles que je rencontre lorsque je vais à la cour de récréation avec ma fille, par exemple. Il y a beaucoup de francophones à Turtle Bay. Pour donner un exemple assez représentatif, à la crèche ma fille fréquente, dans sa classe, sur 10 élèves, 4 sont issus de familles francophones! Pouvoir parler français est bien sûr très pratique, surtout au début, et toujours un bon moyen de créer de nouvelles relations très rapidement, même si cela me fait moins pratiquer mon anglais.

Vos endroits préférés, vos bonnes adresses ou peut-être même vos habitudes ?

L'un de mes endroits préférés dans mon quartier est probablement le Grand Central Market, qui se situe dans l’enceinte même de la gare de Grand Central. C’est une seule allée où l’on trouve une succession de petits commerçants qui proposent des produits frais et de bonne qualité. Malgré le fait qu’il soit indoor, l’ambiance est proche de celle d’un marché traditionnel et les commerçants y sont charmants. Ce que j’apprécie avant tout dans ce quartier, c’est le fait qu’il soit au bord de l’East River. J’ai la chance d’avoir une jolie vue sur la rivière depuis mon appartement et de pouvoir assister à des levers de soleil vraiment très beaux. De simples promenades au bord de la rivière sont vraiment très agréables et un peu dépaysantes.

Est-ce que c’est un quartier que vous conseillez à ceux qui veulent acheter ou louer ?

Je ne suis pas experte du marché de l’immobilier, en revanche ce que je peux dire intuitivement pour ce qui est de la location, oui c’est un quartier que je recommande, car il fait bon vivre et comme je l’ai déjà évoqué, c’est quartier idéalement situé à Manhattan pour découvrir la ville.. Parmi les autres raisons, la proximité avec la rivière, le côté sécuritaire de par la présence du quartier général des Nations Unies et enfin, le côté très cosmopolite. Pour ce qui est de l’achat d’un bien, j’évoquerais les mêmes motivations avec en plus le fait que c’est un quartier assez prisé par les expatriés travaillant aux Nations Unies, donc avec une certaine demande sur le marché.

Si vous deviez décrire Turtle Bay en trois mots? 

Si je devais décrire Turtle Bay en trois mots, je dirais que c'est un quartier animé, un quartier très cosmopolite et donc propice aux rencontres et un quartier aux multiples facettes où se mêlent vie personnelle et professionnelle.

acheter-appartement-luxe-vue-manhattan
Vue aérienne des toits de Manhattan au coucher du soleil, New York City

Paroles d'Experts - Turtle Bay

Marché locatif :

En Mars 2021, le loyer médian d’un appartement à Turtle Bay était de $2,200 pour un studio (-40% sur un an), $3,200 pour une chambre (flat) $4,000 pour deux chambres (-20%) et $6,200 pour trois chambres (+24%).

Marché de la vente :

À la fin du 4e trimestre 2020, sur l’ensemble de Turtle Bay, le prix médian de vente demandé par les vendeurs se situait à $950k (quand la moyenne de Manhattan est à $1M) affichant une augmentation significative de l’ordre de 20% sur un an avec $1,207 / square foot et une soixantaine de transactions sur le trimestre.

Propos recueillis par Rachel Brunet, directrice et rédactrice en chef du Petit Journal New York

Consulter l'article dans Le Petit Journal New York

fr_FRFrench
Consentement aux cookies avec une vraie bannière de cookies